Guide legit check de sneakers

L’achat de sneakers est souvent assez couteux. La joie que vous ressentez à la vue d’une nouvelle paire fraîchement achetée compense généralement le regret du montant dépensé, mais un problème se pose lorsqu’il s’avère que la chaussure dont vous avez rêvé n’est pas la vraie.

Lisez ce guide pour savoir comment reconnaître les fausses sneakers, ce à quoi il faut faire attention lors de vos achats et d’autres conseils pour ne plus jamais être la proie des contrefaçons.

Étape 1 : Vérifiez la source.

A qui avez-vous affaire ? Qui est Jordan ? Il a 3 amis et pas de photo de profil, c’est lui qui tient 5 liasses de billets en s’appuyant sur une grosse voiture

Si vous achetez sur les réseaux sociaux, vérifiez les références. Assurez-vous que leur page est pleinement remplie, qu’elle reçoit des des likes et une activité normale. S’il y a une photo avec 2 likes, je suis prêt à parier que c’est un faux profil. Je me demande même si Jordan est son vrai nom et si c’est vrai sa Porsche.

Si vous achetez sur un site Internet que vous ne connaissez pas, assurez-vous que vous pouvez payer avec Paypal.
Paypal offre une excellente protection des acheteurs pour garantir que vous recevez ce que vous commandez. Paypal dispose également d’une excellente équipe de surveillance chargée de repérer les fraudeurs, car lorsque vous vous faites escroquer, devinez qui paie la facture ? Paypal a pour mission de gagner de l’argent, pas d’en perdre.

Étape 2 : Que contient le packaging ?

Le packaging de votre article doit être la première chose que vous devez décortiquer. De tous les défauts que les copies négligent, le packaging et les étiquettes sont les numéros 1 et 2. Vous avez Internet à votre portée, prenez le temps de comparer votre boîte, les stickers de l’article, le code SKU/UPC, les polices, l’étiquette retail et tous les autres éléments de la boîte, c’est le moyen le plus simple de repérer une fausse sneakers.

Les grandes entreprises ne font PAS d’erreurs sur leurs packagings, donc s’il y a un gros défaut dans le packaging, comme le type de carton ou la taille de la boîte, alors vous pouvez dire sans risque que cette chaussure est une contrefaçon.

Cela est particulièrement vrai dans le cas d’articles très convoités tels que les Off White, Yeezy ou Jordan 1. Ils fabriquent si peu de ces modèles que tous les emballages doivent être identiques et très soignés.

Étape 3 : Vérifiez l’étiquette intérieure.

Les étiquettes font partie des erreurs les plus courantes avec les répliques de sneakers. Peu de choses peuvent trahir l’authenticité plus facilement. La première chose à faire est de confirmer le code UPC/SKU. Ce numéro sera le même pour TOUTES les chaussures de la même taille.

Viennent ensuite les informations sur la production. Tous les produits manufacturés sont soumis à des réglementations. Les chaussures sont fabriquées dans des usines spécifiques (XC), à des dates précises et contiennent des numéros de production identiques (en bas à gauche). Les numéros doivent être relativement proches pour toutes les productions au sein d’une même usine (pour les sorties plus importantes, il y a plusieurs usines).

La seule exception est un numéro de production comportant 99999999, qui est le code d’une série test. Une série de sample est réalisée pour produire des produits destinés à la promotion et au test.

Étape 4 : Vos chaussures ont-elles une odeur toxique ?

reperer fausses sneakers

Cette étape peut sembler être une blague, mais l’odeur âcre des fausses baskets est un indice important.

Les répliques de sneakers ont tendance à être fabriquées à partir de matériaux moins chers que leurs homologues authentiques, et c’est pourquoi leur odeur est radicalement différente.

En plus de l’odeur de faux matériaux, vous pouvez également remarquer l’odeur de chaussures usées, ce qui est tout aussi insatisfaisant.

Accéder à toutes les prochaines raffles

Étape 5 : Faites vos recherches.

reperer fake sneakers

C’est une étape importante que beaucoup de gens négligent. Ne vous fiez pas à l’opinion des autres pour vérifier votre acquisition. Regardez des tutoriels, étudiez votre collection actuelle, rendez-vous dans un magasin de sneakers… Ne demandez pas au hasard à vos amis et à groupes Facebook.

Laissez la spéculation aux personnes qui prennent le temps de faire des recherches sur ces articles. Je vois bien trop souvent des groupes de discussion en ligne crier « fake », « FUFU » et « reps ». S’ils ne peuvent pas vous donner une raison, ne vous fiez pas à leur opinion.

Si vous voulez vraiment savoir si une paire de baskets que vous avez achetée est fausse, apportez-la dans une boutique de dépôt-vente et dites-leur que vous souhaitez la vendre. Ne leur dites pas que vous n’êtes pas sûr de sa légitimité, laissez-les faire le travail de vérification. Asseyez-vous et profitez de votre vérification gratuite de la légitimité. Ils n’achèteront pas une fausse chaussure !

Étape 6 : Comparez.

Si vous avez accès au même modèle que celui que vous souhaitez acheter, utilisez cette paire de chaussures comme guide d’achat. Les deux chaussures ne sont peut-être pas identiques, mais s’il s’agit du même modèle, elles auront suffisamment de caractéristiques similaires pour distinguer les vraies des fausses.

Par exemple, les coutures des modèles seront relativement uniformes, ce qui signifie que vous ne verrez pas une Air Max 1 avec des coutures plus larges que les versions précédentes (sauf si elles sont très spécifiques). Utilisez ces modèles comme des schémas pour trouver les défauts de la future basket que vous souhaitez acheter.

Faites attention aux détails et, si possible, apportez les sneakers avec vous lors de l’achat en mains-propres.

Étape 7 : Quel est le prix ?

Cette étape est très simple. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est. Arrêtez de vous mentir à vous-même et acceptez la réalité.Dans le monde de la psychologie, on appelle cela la dissonance cognitive. Si le prix de vos baskets est déraisonnablement bas, vous devez savoir qu’il y a anguille sous roche.

Un pigeon naît chaque minute. Vous êtes peut-être ce pigeon si vous pensez avoir une paire de Yeezy neuves pour 100 euros. C’est ce qu’on appelle, en psychologie, la dissonance cognitive. Si le prix de vos baskets est déraisonnablement bas, vous devez savoir qu’il y a anguille sous roche.

Un pigeon naît chaque minute. Vous êtes peut-être ce pigeon si vous pensez avoir une paire de Yeezy neuves pour 150 dollars.

Étape 8 : Quelle est la quantité de production des sneakers ?

Cette question est importante pour les personnes qui s’interrogent sur une sortie générale ou une grande production.

Les entreprises qui produisent des répliques de baskets ne sont pas stupides. Elles veulent maximiser leur rentabilité comme tout autre fabricant. Cela signifie qu’elles reproduisent des baskets rentables. La plupart des répliques en circulation sont celles de baskets moyennement convoitées. Si Nike sort 1,5 million de Jordan Concord, il y a de fortes chances pour qu’il n’y ait pas beaucoup de répliques en circulation comparé à un modèle de Nike x Sacai ultra limité.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas, mais c’est beaucoup moins probable. En outre, plus le nombre de pièces produites est élevé, plus la qualité d’une basket est faible. Cela signifie que les baskets présentent plus de caractéristiques variables lorsqu’elles sont produites en grand nombre. Ne compliquez pas trop les choses en vous souciant de chaque petit détail.

Étape 9 : La chaussure est-elle vendue avec un reçu ou une facture d’achat ?

Un reçu ne signifie pas qu’un article est authentique. En fait, de faux reçus circulent fréquemment sur Internet. Cependant, si quelqu’un a un reçu avec son nom dessus, c’est un bon début.

De nos jours, il est presque impossible d’échapper à un achat sans une forme quelconque de reçu. En ce qui concerne les chaussures, presque tous les magasins proposent des programmes de récompense. Ils demandent des emails, envoient des confirmations… La trace écrite est infinie. Demandez donc au vendeur s’il a acheté les paires de chaussures lui-même. S’il répond oui, demandez à voir la preuve d’achat.

S’il dit qu’il ne l’a pas, acceptez qu’il soit un menteur et demandez-lui de disparaître immédiatement du paysage.

Vous avez désormais toutes les clés pour vous lancer dans l’authentification de sneakers.

J’espère que tout est clair à présent. N’oubliez pas de transmettre à vos amis des informations et des connaissances sur les sneakers.

FAQ



Nos derniers articles sur le sujet

%d blogueurs aiment cette page :