La basket Converse à semelle compensée de Martine Ali est sauvage

Les baskets compensées n’ont plus le cachet qu’elles avaient dans le passé, mais la créatrice Martine Ali, basée à Brooklyn, essaie de changer cela avec sa Converse Chuck 70 De Luxe Wedge.

Dans le cadre d’une vaste campagne intitulée « Create Next », à laquelle participent également Isabel Marant et Feng Chen Wang, la sneaker wedge d’Ali est en lice pour la paire la plus délirante de 2023. En l’état, la Converse Chuck 70 à talon, qui a fait ses débuts en mars, fait plaisir à voir. Ajoutez à cela une tige en cuir « Triple-Black », un patin amovible et des accessoires argentés, et vous obtenez une chaussure qui réclame votre attention sans permission.

Cassie Jekanoski pour Converse Converse

Le projet, qui sera lancé via l’application Nike SNKRS et converse.com le 1er décembre, est la première collaboration de Martine Ali avec Converse. Comme pour sa ligne de bijoux, la silhouette modifiée s’inspire des cultures grunge et hip-hop des années 1990, tout en étant adaptée au défilé. L’esthétique subversive n’est pas qu’une simple expérience visuelle : la mousse EVA de la semelle intermédiaire robuste offre un confort fiable (et une hauteur de quatre pouces) aux porteurs. Le gator de la paire offre une certaine protection contre les éléments, tout en permettant aux amateurs de mode les plus audacieux de personnaliser leurs tenues. Les coutures contrastées, l’embout en caoutchouc et les patchs Chuck Taylor ton sur ton sur le côté médian complètent le projet.

Découvrez les photos officielles de la Converse wedge sneaker sous le pied. Comme indiqué précédemment, le premier projet de Martine Ali avec la marque One Star sera disponible demain, le 1er décembre, au prix de 160 USD.

Laisser un commentaire